Tania

Publié le 27 Octobre 2006

Image Hosted by ImageShack.us

Lisa m'a demandé dans son commentaire sur mon article des églises russes si j'étais allée en Russie. Et bien non, je n'y suis pas allée mais dans mon coeur il y a une petite place pour une petite slave, pour Tania.

Tania est maintenant une jeune fille de 18 ans, que je n'ai pas vu depuis 3 ans maintenant et que je ne reverrais probablement jamais. Mais elle est passée dans ma vie et j'ai vécu de merveilleux moments avec cette enfant.

Tania avait 4 ans quand je l'ai rencontré pour la première fois. Je la revois encore, cette petite poupée blonde aux yeux très bleus, toute timide voire apeurée car elle arrive en France pour la première fois et de parfaits inconnus sont là devant elle à lui sourire et à tenter de l'apprivoiser. Je la reçois, via l'intermédiaire d'une association, pour un été. Elle vient d'ukraine, elle est une petite victime de Tchernobyl. Elle vient en France pour se ressourcer, pour faire le plein d'énergie, de forces, pour affronter la vie difficile de son pays. Elle est chez nous pour avoir une alimentation non contaminée, plus saine que chez elle, elle doit faire le plein de vitamines pour affronter les hivers rigoureux d'Ukraine.

Comme il a été difficile ce premier été, ce petit bout de chou, qui pleure la nuit, qui vous parle et vous êtes là impuissante parce que vous ne comprenez pas ce qu'elle vous dit. Bien que je devinais aisément ce qu'elle avait ma puce, sa maman lui manquait.  Je l'ai donc prise dans mes bras, je l'ai bercé, câliné, embrassé, aimé... Elle l'a ressenti, la nuit suivante, elle n'a pas pleuré. Elle avait maintenant confiance en moi.

J'ai compris en la serrant dans mes bras, combien il a du être difficile pour sa maman de la laisser partir, même si c'est pour son bien, pour une santé plus forte. Moi même je ne sais si j'aurais eu le courage de le faire...

Que de beaux moments passés avec elle, que de beaux moments partagés. Elle est venue chaque  été, chaque Noël jusqu'à l'âge de 14 ans.

J'ai appris le français à Tania, à le parler, à le lire et à l'écrire. Elle était une élève merveileuse, avide d'apprendre. Pour tout retenir, elle avait un cahier où elle collait des images représentant tous les mots qu'elle apprenait, elle les écrivait en phonétique, en dessous en français et elle les apprenait. Et chaque année elle revenait avec son cahier, pour le remplir de nouveaux mots... Et lors d'un Noël, nous lui avons offert un livre de conte en français, ne serait-ce que pour les images, et un soir elle nous a émerveillé en lisant un passage de Cendrillon...

Et les années passant, elle parlait de mieux en mieux français, me confiait beaucoup de ses secrets et nous avions de belles conversations sur la musique, la lecture, les loisirs, la vie en générale et nous avions abordé la religion aussi et elle m'avait montré des photos d'églises russes que je trouvais très belles. Et quand j'ai reçu ce beau diaporama, un tas de souvenirs m'est revenu à la mémoire...

La vie m'a fait un beau cadeau avec la rencontre de cette petite fille avec qui j'ai vécu une merveilleuse aventure humaine. Et le plus cadeau qu'elle m'a fait est le surnom qu'elle m'avait donné : "ma petite maman de France".

Je pense souvent à toi petite Tania, j'espère que la vie te sourit.....

Rédigé par Sissipaillette

Repost 0
Commenter cet article

Dominique 29/10/2006 01:55

Bonsoir Sissi,
Je t'avoue que je n'ai pas pu lier ton article jusqu'au bout... presque... seulement presque... J'ai des larmes plein les yeux et la gorge serrée devant tant de beauté du coeur... Ton article m'émeut profondément... Le courage de cette maman qui a sû laisser son enfant partir au loin pour son bien. Je pense que si j'avais un jour à faire ce choix, çà me déchirerait, mais je le ferai... pour le bien de mon enfant !
Et bravo à toi pour ton amour envers cette enfant ! C'est de plus en plus rare de voir çà. Félicitations d'avoir apporté tant de chaleur et de bien être à cette petite fille...
J'espère qu'un jour, tu la reverras... elle n'a pas dû t'oublier non plus...
Je vais maintenant lire le reste de ton article... car il est très beau... Super bravo.
Gros gros bisous... bon dimanche.

anne-marie 28/10/2006 23:11

Sissi au grand coeur
Amitiés et bon week-end
Anne-Marie
 

lisa 28/10/2006 21:46

Bonsoir Sissi
C'est une histoire à la fois tragique mais très chaleureuse.
Je ne suis pas étonnée que tu es accueilli une enfant avec autant de dévouement et d"amour Tania
Je souhaite qu"un jour tu aies des nouvelles et qu"elles soient bonnes/
Merci à toi et aux tiens pour cette générosité
bisous Sissi

lilie 28/10/2006 18:01

très touchant ma Sissi ....et cette fois ci c'est moi qui ait besoin d'un mouchoir.....cela me rappelle que pendant huit ans je me suis occupée d'enfants d'afrique noire dans un institut en france...beaucoup d'amour,d'échanges  et malheusement  il a du déposé le bilan en septembre et je suis donc privée de travail , de l'amour de tous ces enfants repartis dans leur pays d'origine....grande déchirure alors je comprends ...j'espère qu'un jour tu auras la joie à nouveau  de pouvoir serrer dans tes bras tania comme moi mes enfants de coeur....tendresse sissi pour tout ce que tu m'apportes....
je t'embrasse bien fort       magalie

Sissipaillette 28/10/2006 20:52

C'est merveilleux de donner aux enfants, ils nous le rendent tellement bien, tellement beaucoup. Et en lisant ton commentaire, je me suis dit que le plus difficile n'est pas forcément d'avoir perdu son travail mais de nous plus être là pour eux, de les savoir repartis et peut être livrés à eux mêmes.... enfin je pense.
Mon article aurait pu être beaucoup plus long car j'ai tellement de choses dans mon coeur en ce qui concerne Tania. Tellement de belles images, tellement de beaux partages.
Tendresse à toi Lilie.

estelle 28/10/2006 16:41

C'est en effet tres emouvant ce que tu nous raconte aujourd'hui et je ne sais si c'est toi la chanceuse ou elle en tout les cas je ne suis pas etonneé de ta generosite  un bisous plein d'amour pour vous deux

Sissipaillette 28/10/2006 20:33

Je pense que nous avons eu de la chance toutes deux de se trouver un jour pour nous apporter de superbes moments partagés.
Gros bisous et bonne soirée