Femmes qui courent avec les loups

Publié le 31 Octobre 2008

 A partir des contes de notre enfance, l'auteure démontre, analyse, met en évidence la façon dont les "PREDATEURS" (les loups) de la femme s'y prennent pour la diminuer, la démolir, et même la tuer...

Attention, pas de féminisme gratuit car elle  met en lumière tous les "AMIS" qui l'entourent pour l'aider à se sauver...

 Il est très étonnant de se comprendre en lisant simplement des analyses de contes de fée. C'est là toute la force de Clarissa Pinkola-Este.

Il faut évidemment être en questionnement, en remise en question pour adhérer à une telle oeuvre, ce n'est pas un roman, c'est lié à ce que nous sommes intrinsèquement et je conseille à toute femme qui s'interroge de le lire attentivement.

Utile pour comprendre l'âme féminine, ce qui n'est pas toujours facile (n'est-ce pas messieurs !), mais aussi pour s'aider soi-même, car bien des recommandations peuvent être d'une grande utilité, que l'on soit homme ou femme.

A lire!


Ce livre est une extraordinaire psychanalyse !

Qu'à la suite cette lecture, toutes les femmes qui souffrent deviennent telles que "la que sabe"... (la femme sauvage). C'est le meilleur de ce que je puisse leur souhaiter !

En lisant ce livre, j'ai pu mettre des mots sur celle que je suis et pourquoi je suis ainsi. 

Il faut prendre le temps de le lire, c'est un livre féministe dans le bon sens du terme. Toutefois, je vous préviens que le  début est un peu ardu, il faut s'accrocher mais cela nous permet de comprendre la méthode de l'auteur.

Je croyais connaître les contes de fée mais c'est loin d'être un fait avéré car dans le livre ils sont décryptés : le sens caché, métaphorique remonté des profondeurs de l'inconscient est soudain éclairé.

Ce qui m'a fait sourire, c'est que ces contes plus ou moins "gentils", d'apparence anodine, aient pu ainsi au fil du temps s'élaborer et se mettre à dire tant de choses insoupçonnées. (sourire). 


Quatrième de couverture : Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d'un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, comme l'animal sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu'elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde. Pourtant, si éloignées que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. C'est à nous d'y répondre, de retourner vers elle dont nous avons, au fond de nous-mêmes, tant envie et tant besoin. De par sa double tradition de psychanalyste et de conteuse, Clarissa Pinkola Estés nous aide à entreprendre la démarche grâce à cet ouvrage unique, parcouru par le souffle d'une immense générosité. A travers les " fouilles psycho-archéologiques " des ruines de l'inconscient féminin qu'elle effectue depuis plus de vingt ans, elle nous montre la route en faisant appel aux mythes universels et aux contes de toutes les cultures, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la Petite Marchande d'allumettes. La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d'âme, donneuse de vie. Il ne tient qu'à nous d'être cette femme-là.

Rédigé par Sissipaillette

Publié dans #La p'tite librairie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marianne 07/11/2008 23:07

C'est chose faite, il est sur ma pile à lire à présent !Bonne nuitMarianne

Sissipaillette 07/11/2008 23:12


(Grand sourire). Je te souhaite une bonne lecture.

Mille bisous


Alice HUGO 07/11/2008 13:28

Je l'ai lu il y a longtemps et je le redécouvre de temps en temps. Tu en fais une analyse très pertinente, Princesse.A lire...et à relire.De doux baisers pour toi,                 Alice.

Sissipaillette 07/11/2008 23:06


Merci pour le compliment ma chère Alice. J'ai mis ce livre dans ma bibliothèque personnelle et non pas dans celle familiale avec mes livres à moi. Ceux qui m'ont aidé, m'aideront encore...ceux qui
font que j'avance, je grandis...

Mille bisous


missv61 01/11/2008 14:58

Merci pour le tuyau. Je crois en avoir besoin en ce moment... Bises à toi. Véro

Sissipaillette 07/11/2008 22:42


Et bien n'hésites pas et va l'acheter. Tu verras, il est super.

Mille bisous


michel 31/10/2008 18:37

Whou.... tu as l'air vraiment emballé... Je passe commande à Amazon pour Première Epouse... j'espère que je ne vais pas déclencher de la dynamite....Plein de bisous Sissi Amazone...

Sissipaillette 07/11/2008 22:41


Et bien mon cher Michel, si tu déclenche de la dynamite, je compte sur toi pour maîtriser l'explosion... mais non t'inquiètes tout va bien se passer.

Mille bisous


Marianne 31/10/2008 07:12

OK je me note ce livre !!Je l'avais pourtant sous mon nez durant des mois durant que je travaillais en librairie. Ton commentaire vient de me convaincre !J'irai me l'acheter dès mon prochain passage en librairie.Bon week-end.Bises

Sissipaillette 07/11/2008 22:39


Comme quoi ! Tu vois, tu l'avais sous les yeux, mais peut-être que personne ne t'en avais parlé, il suffit d'un petit article et hop, hop, hop tu vas l'acheter.

Mille bisous