Le chevalier à l'armure rouillée

Publié le 22 Septembre 2008

Ce petit livre n'est petit que par la taille et le nombre de pages car c'est un grand livre. Un conte initiatique sur la recherche de notre identité intérieure.

Pourquoi toujours se cacher derrière une façade ? Pourquoi porter un masque dans certaines situations ? A force de le faire, ne devient-on pas quelqu'un d'autre ? Arrive-t-on à se débarasser de l'armure ainsi forgée ?

Le chevalier à l'armure rouillée est l'histoire d'un grand chevalier qui n'a peur de rien... enfin le pense-t-il, un chevalier qui se pense aimé parce qu'il est un chevalier valeureux... mais est-ce vraiment le chevalier que sa femme veut aimer ? Son fils est-il le fils d'un preu chevalier ou veut-il tout simplement être le fils de son père ?

A force de se cacher derrière cette armure, le chevalier s'apperçoit un jour qu'il ne peut plus l'enlever. C'est à ce moment là qu'il se pose les bonnes questions, et veut s'en débarrasser.

Oui mais comment ?

Commence alors un chemin initiatique sur la recherche de sa véritable identité, celle d'un homme avec un coeur, des émotions...pour arriver devant ...devant lui tout simplement, celui qu'il aurait toujours dû être s'il ne s'était pas caché derrière cette armure.


J'ai lu ce livre d'une seule traite. Il est bien écrit, avec humour ce qui ne gâche rien. Ce livre est pour tous, petits et grands car je pense que chacun y puisera ce dont il a besoin au moment de sa lecture.

Ce livre lève le voile sur notre personne intérieure, celle que nous empêchons parfois de s'exprimer alors qu'elle est là et bien là au plus profond de nous.

Laissons là s'exprimer, laissons nous la possibilité d'être et si certains d'entre vous se demande encore comment, lisez ce conte, il est génial.


Quatrième de couverture : Il y a fort longtemps, un vaillant chevalier combattait les méchants, tuait des dragons et sauvait les demaoiselles en détresse. Il se croyait bon, gentil et plein d'amour. Il était très fier de sa magnifique armure qui brillait de mille feux, et ne la quittait jamais, même pour dormir. Seulement, un beau jour, en voulant l'enlever, il se retrouva coincé... Ainsi commença pour lui une quête initiatique à la recherche de sa véritable identité, au gré de rencontres insolites et d'épreuves riches d'enseignement. En parvenant au "Sommet de la Vérité", il deviendra alors ce qu'il n'avait jamais cessé d'être, un homme au coeur pur, libre de toute illusion et de peur.

Cette nouvelle quête du Graal, d'un humour délicieux, fait partie de ces "grands petits livres" comme "Le Petit Prince" et Jonathan Livingston Le Goéland". La limpidité, la pronfondeur du Chevalier à l'armure rouillée, qui parle au coeur et à l'âme en font un conte d'une portée universelle.

Quand le disciple est prêt le Maître apparaît
(phrase tirée du livre).

Un p'tit clin d'oeil à toi Michel ;)

Rédigé par Sissipaillette

Publié dans #La p'tite librairie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article