Projet d'avenir

Publié le 15 Mai 2008

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Envie de vous parler de mon futur projet personnel...

Cela fait plusieurs années maintenant que je souhaite faire partie des bénévoles de l'association des blouses roses. Cette association a pour but d'aider les bébés, enfants, adolescents, adultes à mieux supporter leur séjour à l'hôpital au travers d'activités variés : activité manuelle, lecture, écoute, maternage...

Jusqu'alors j'avais mis ce projet de côté car les enfants étaient trop petits mais maintenant ... ils ont bien grandi. Et j'avoue que depuis une ou deux semaines le projet refait surface dans ma petite tête et je me donne encore quelques mois avant de me lancer car si ce projet est tout à fait personnel, j'ai encore un projet commun à la famille à mener à bien : l'achat de notre futur miason.

Pendant ce temps, je visite le site des blouses roses, je lis des bouquins pour m'aider à me préparer à des situations qui ne seront pas toujours faciles. Je me sens prête à être là pour les bébés, enfants et pourquoi pas adolescents... J'ai déjà des idées plein la tête pour eux.

Je leur ferai découvrir de belles histoires, on pourra faire du serviettage, des bijoux de perles, de la création graphique et pourquoi pas un blog qui raconte nos rencontres... et surtout je serai là pour eux.

Cette association forme ses bénévoles car il ne doit pas être facile de faire face à la maladie... Si vous le souhaitez je vous invite à découvrir cette association à l'adresse suivante :

http://www.alh.asso.fr/

Je vous invite à lire "Oscar et la dame en rose" d'Eric Emmanuel SCHMITT

"Le gentil petit Oscar est un enfant de dix ans, atteint de leucémie, qui vit à l'hôpital. Comme la chimiothérapie et la greffe de moëlle osseuse ont échoué, il n’y a plus d’espoir qu'Oscar survive au cancer. Pendant que le jeune garçon attend la mort tranquillement et presque stoïquement, les médecins et les adultes autour de lui ont peur de parler de la maladie et de la mort. Cela rend l’atmosphère très tendue (« Si tu dis « mourir » dans un hôpital, personne n'entend »). Oscar a l'impression que ses parents ont peur de lui, aussi ne veut-il plus leur parler.
Une bénévole des dames roses, « Mamie Rose », est la seule adulte qui communique avec Oscar. Elle l'accompagne durant ses douze derniers jours de vie et elle lui donne le conseil d'écrire des lettres à Dieu, dans lesquelles il peut décrire ses sentiments et faire un vœu par jour. Au début, Oscar, qui a eu une éducation athée, ne croit pas que Dieu existe. Mais il essaye quand même d'écrire à Dieu : « Si je m'intéresse à ce que pensent les cons, je n'aurai plus de temps pour ce que pensent les gens intelligents. » Dans les lettres, avec la lucidité d'un enfant qui va mourir, Oscar parle de la vie, de la mort, de l'amour et de la foi.
Grâce à un jeu de Mamie Rose, où chaque jour compte pour 10 ans, il va construire cette vie qu'il n'aura jamais. Alors Oscar vieillit chaque jour de dix ans et passe par toutes les périodes de la vie : l'enfance, la puberté avec ses problèmes de couple, le mariage avec Peggy Blue — une autre petite fille malade de l'hôpital, l'âge adulte, le démon de midi, la vieillesse avec sa sagesse et la mort."

medium_9782226155092.jpg

Rédigé par Sissipaillette

Publié dans #Les blouses roses

Repost 0
Commenter cet article

vitany 19/05/2008 12:19

va y sissi fonce dans ce projet tes enfants sont grands maintenent vie toutes tes envies il arrive un moment ou il faut vivre pour soi gros bizous et merci pour tes coms  

Sissipaillette 19/05/2008 21:21


Merci Vitany, tu as raison et en plus j'ai vraiment besoin de le faire.

Bisous tout doux - SISSI


michel 19/05/2008 00:16

Un de mes grands amis a été pendant plusieurs années en accompagnement de personnes en fin de vie... Quand nous en parlions il était transcendé, moi je pensais qu'il avait besoin de ces épreuves pour donner un sens à sa vie, une façon de sanctifier son existence. Depuis plusieurs années il n'en parle plus, et je me garde de soulever la question... Je crois qu'il faut une âme trempée dans l'acier ou une Foi capable de soulever les montagnes pour faire ce que tu veux faire. Ceux qui partagent ces moments sont des Saints, il n'y a pas d'autre mot, et le plus difficile de tout... reste évidemment l'approche de la mort avec des enfants...Le pourquoi de cette mort me met dans la révolte en un premier temps et me rend paradoxalement stoïque en un second temps... sans doute pour ne pas devenir fou. C'est pourquoi je ne crois plus en un dieu personnel depuis.Sissi dans la Tradition bouddhiste tu serais bodhisattva...Le top.Bisous.

Sissipaillette 19/05/2008 21:16


Tu sais, je tiens à préciser que les blouses roses n'accompagnent pas forcément des enfants en fin de vie et cela fort heureusement. Elles sont là aussi pour accompagner les enfants durant leur
séjour quelle que soit leur pathologie pour les distraire et leur faire oublier l'hôpital. Bien sur il doit arriver que les moments de partage avec eux ne doivent pas toujours être facile mais je
pense que paradoxalement ils doivent être riches d'enseignement.

Tu me dis que ces personnes sont des Saints, en tout cas moi je ne pense pas en être une car j'ai aussi mes travers mais j'essaie d'être la meilleure possible chaque jour et un peu plus que la
veille à chaque jour qui passe.

Avoir foi... oui certainement en quoi ? en qui ? Je t'avoue que je suis encore en déroute à ce sujet. Mais une chose est sûre je crois en la vie, je crois au partage, je crois en la beauté et en la
bonté que chacun d'entre nous possède en soi. Pour certains c'est plus évident que pour d'autre.

Me dire : "tu seras bodhisattva..." est un compliment qui me touche fortement au plus profond de moi. Néanmoins, je ne pense pas atteindre les 52 niveaux mais j'essaie au moins d'en atteindre
quelques uns notamment celui de mon propre éveil pour ensuite aider les autres à leur propre éveil.

Merci pour tes passages réguliers et fidèles au Jardin et surtout sache qu'au travers de tes commentaires et de nos échanges tu contribues à cet éveil.

Bisous doux mon ami - SISSI


Peter Pan 18/05/2008 22:59

Ma chère Sissi...Oui, j'ai bien reçu ton mail et ton image me plait beaucoup... vraiment beaucoup... J'ai été un peu débordé ces 3 derniers jours, je n'ai pu publier, ni visiter, ni même répondre aux commentaires... Je voulais répondre à ton mail mais ma femme à télécharger un million de nouveaux programme sur l'ordinateur et j'ai bien peur qu'il est en train de saturer... Il me faut presque 5 minutes pour accéder à over-blog ! 10 minutes pour accéder à mes e-mail ! Va falloir que j'allège un peu tout ça... Je te répondrai au courant de la semaine... Merci mille fois pour cette image, elle me plait vraiment beaucoup... Je pense publier tout cela demain...Je te souhaite un excellent début de semaine et te fais un million de gros bisous...Peter Pan...

Sissipaillette 18/05/2008 23:34


Comme je suis contente que ma création te plaise Peter, c'était important pour moi de voir si j'avais bien compris l'essence de ton texte.
Je pense en effet, qu'il va falloir faire du ménage sur ton PC...

J'irai faire un p'tit tour demain pour voir "le rendu" : texte + image.

Bisous tout doux - SISSI


Sylviane 18/05/2008 20:45

Tu as là un bien joli projet en tête ma chère Sisi... et je ne doute pas qu'avec le peu de ce que je connais de toi, que ces enfants vont être heureux de t'avoir comme confidente et animatrice pendant cette période difficile de leur vie...Gros bisous et tiens nous au courant.Syl

Sissipaillette 18/05/2008 22:36


Et bien je te remercie Sylviane pour ce gentil commentaire. Je vais bientôt prendre mon rendez-vous avec la responsable d'antenne et ensuite j'y verrai plus clair sur la façon dont se déroule ce
type de bénévolat.

Je vous en dirai plus à ce moment là.

Bisous tout doux - SISSI


jupiter 18/05/2008 13:37

c'est vraiment fort honorables ce que tu compte faire, s'investir de la sorte , demande force de caractère , mais un amour infini pour les enfants et la viebravo SissiLe résumé de ce livre est assez poignant, l'auteur devait bien connaitre la choses pour se lancer dans un tel livre qui ne doit pas tomber dans le mélo, mais rester aussi près des enfants et ados.Jamais je ne pourrais livre un tel livre, si tu me connais un peu Sissi, sous un dehors d'ours , je suis très fragilegros bisousjupi

Sissipaillette 18/05/2008 16:21


Tu as raison Jupi, ça demande un amour infini du genre humain et de la vie en général et je suis de ceux-là.
Ce livre est une vraie référence.
Ce type de livre est à lire quand on s'en sent près.

Bisous tout doux - SISSI