Aimer et se le dire...

Publié le 16 Février 2008

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Aimer et se le dire
Jacques Salomé et Sylvie Galland

Les murs ne sont pas toujours au-dehors.
Dans tous les murs, il y a une lézarde,
dans toute lézarde, très vite,
il y a un peu de terre,
dans cette terre, la promesse d'un germe,
dans ce germe fragile, il y a l'espoir d'une fleur
et dans cette fleur,
la certitude ensoleillée d'un pétale de liberté.
Oui, la liberté est en germe
même dans les murs les plus hostiles.
La liberté peut naître d'une fissure,
d'une rupture, d'un abandon.
Elle peut naître aussi d'une ouverture,
d'un mouvement, ou d'un élan de tendresse
La liberté a de multiples visages,
elle est parfois la caresse d'un regard
qui a croisé le mien, le rire d'une parole
qui a transformé la mienne pour en faire un chemin.
Les murs les plus cachés sont souvent au-dedans
et dans ces murs aussi, il y a des lézardes...
Laisse pousser tes fleurs !
Elles sont les germes de ta vie à venir.

Rédigé par Sissipaillette

Publié dans #Poètes de mon coeur

Repost 0
Commenter cet article

roselyne 19/05/2009 17:12

Poème magnifique que je voulais aussi mettre sur mon blog. Je le découvre sur le tien où il a toute sa place. Tu as un très beau jardin, un bel univers. Amitiés.

michel 16/02/2008 21:54

Ce trou, cette lézarde me fait inéluctablement penser à un merveilleux film de Wong Kar Wai "In the mood for love". Il faut l'avoir vu pour comprendre. Comprendre l'espérance ou la désespérance qu'il peut y avoir à confier un secret dans une fissure et oser croire en sa germination future... Merci pour ce beau texte Sissi. Bisous.

siloe 16/02/2008 16:17

Un petit clin d'oeil chez toiBon Week end